oiseau

 

Quand il eut pris l'oiseau

Il lui coupa les ailes.

L'oiseau vola plus haut encore

 

Quand il reprit l'oiseau

Il lui coupa les pattes

L'oiseau glissa telle une barque

 

Rageur, il lui coupa le bec.

L'oiseau chanta avec son coeur

Comme chante une harpe.

 

Alors il lui coupa le cou

Et de chaque goutte de sang

sortit un oiseau plus brillant.

 

Maurice Carême

 

Parce que c'est si complexe, parce que cela met en oeuvre des enjeux géopolitiques et sociétaux qui peuvent nous dépasser, gardons-nous de jugements hâtifs. Ce texte de Victor Hugo m'accompagne au quotidien : "L'gnorance. L'ignorance encore plus que la misère. L'ignorance qui nous déborde, qui nous assiège, qui nous investit de toutes parts. C'est à la faveur de l'ignorance que certaines doctrines fatales passent l'esprit impitoyable des théoriciens dans le cerveau des multitudes." Alors à tous les personnes en charge de l'éducation ou de la politique de la ville, qui doivent "relever l'esprit de l'homme, le tourner vers la conscience, vers le beau, le juste et le vrai, le désintéressé et le grand",  avec un clin d'oeil spécial à ma petite soeur, j'espère que nos dirigeants ne vous oublieront pas dans la réflexion qui va se mettre en place.